1769 DISTILLERIE

Sirop d’érable vieilli en fût de bourbon

SPIRITUEUX FAITS À LA MAIN À MONTRÉAL

par / Lundi, 30 Avril 2018 / Publié dans FANZINE, NOS PRODUCTEURS LOCAUX

NOM

Maureen David, présidente, et Andrew Mikus, maître-distillateur, copropriétaires.

 

ENTREPRISE

1769 Distillerie fabrique du gin (Madison Park) et de la vodka (MVodka — « M » pour Montréal !). Elle fabrique également du whisky, qui sera disponible à la SAQ vers la mi-juin (pour la fête des Pères !).

Madison Park Gin PINK

PRODUIT

MVodka, MVodka Réserve, Madison Park Breakfast Gin, Madison Park Gin Vieilli en fût, Madison Park London Dry Gin, Madison Park Pink, Whisky Canadien (trois ans d’âge), sirop d’érable vieilli en fût de bourbon.

 

FONDATION DE L’ENTREPRISE

1769, c’est l’année où la première distillerie canadienne a « officiellement » ouvert ses portes, dans le Vieux-Québec. Il existait sans doute plein de petites distilleries artisanales familiales qui fonctionnaient « au noir », mais la première inscription officielle, c’était en 1769. C’est donc ce qui a poussé Maureen David et son mari Andrew Mikus, tous deux Montréalais, à nommer leur entreprise « 1769 Distillerie ».

 

FORMATION

Maître-distillateur, Andrew Mikus a obtenu sa certification après avoir suivi des formations aux États-Unis, dans l’État de Washington et de Caroline du Sud.

 

ÉTINCELLE DE DÉPART

Maureen David a longtemps travaillé dans le milieu de la télévision, notamment à titre de réalisatrice et productrice d’émissions sur les voyages. « Quel que soit l’endroit où mon travail m’emmenait, je ne manquais jamais une occasion d’aller visiter les petites distilleries familiales. Et c’était la même chose quand Andrew et moi voyagions pour le plaisir… Nous avons ensemble développé une véritable passion pour ces petites entreprises, leur histoire, leur volonté de créer de merveilleux produits à la main, contrairement à une production de masse. Ils étaient toujours si fiers de nous faire visiter leurs installations », raconte-t-elle. Un jour, alors qu’ils visitaient une microdistillerie dans les Maritimes, ils ont eu ce flash qui allait transformer leurs vies : « Il nous faut ouvrir une microdistillerie à Montréal ! »

Abandonnant tous deux leurs emplois (Andrew était propriétaire d’une compagnie de postproduction), ils se sont lancés dans cette aventure, franchissant les étapes une à une, apprenant leur métier au fur et à mesure que les choses avançaient.

 

LES PLUS GRANDS DÉFIS

Les règles relatives à la distillerie et à la distribution d’alcool en général sont très sévères au Québec, beaucoup plus que ne le sont les règles partout ailleurs au Canada et aux États-Unis.

Entre autres restrictions, la réglementation provinciale empêche les mixologues de doser leurs cocktails d’avance — ils sont donc obligés de les faire à l’instant, au bar, ce qui enlève des possibilités intéressantes quant à certains aspects, comme le vieillissement ou la macération, par exemple.

Qu’à cela ne tienne !

1769 Distillerie ont eu l’idée d’élaborer un cocktail qui serait créé, versé dans des barils charbonnés (niveau 3), et emballé à la distillerie située à Verdun. Les barils pourraient ensuite être distribués aux détenteurs de licences de restauration par l’intermédiaire du réseau d’importation privée de la SAQ. Andrew Mikus et Maximiliano Vallée Valletta, chef bar primé des Enfants Terribles, ont ainsi créé le « Old Fashioned à l’érable vieilli en fût de chêne », le premier cocktail « évolutif » exclusif, une première au Québec !

 

LES PLUS BELLES SURPRISES

Avant même qu’il ne soit sur les tablettes de la SAQ, le Madison Park London Dry Gin de la distillerie remportait trois prix très prestigieux, soit les prix Gold Medal, Best of Category et Best of Class du American Distilling Institute, en 2015.

« C’était la première fois que nous assistions à un congrès, nous n’étions même pas présents lors de soirée la remise des prix. Jamais nous n’aurions pu imaginer gagner ces prix !!! »

 

INSPIRATIONS

« C’est certainement le travail des artisans qui cherchent sans cesse à fabriquer des produits de meilleure qualité. Avant de commercialiser un produit, Andrew et moi devons en être entièrement satisfaits. Il faut qu’on l’aime ! C’est le fondement même de notre entreprise », nous dit Maureen David.

 

ASPIRATIONS

1769 Distillerie souhaite mieux se faire connaître au Québec, et au-delà des frontières de la province et du pays. Mais surtout, contribuer à « mettre le Québec sur la map » partout au monde ! « Nous sommes, nous, les microdistillateurs québécois, extrêmement fiers de ce que nous faisons. Il n’y a rien qui ne nous fasse plus plaisir que de voir que des produits québécois font des percées sur des marchés étrangers ! »

 

DISTINCTIONS

En plus des prix décernés par le American Distilling Institute, la MVodka a reçu trois médailles d’argent. Deux en 2016 : l’une de la San Francisco World Spirits Competition ; et l’autre lors du Vodka Masters 2016, à Londres, au Royaume-Uni. La troisième, en 2017, était aussi remise par la San Francisco World Spirits Competition.

 

PLAT PRÉFÉRÉ

Les sushis et le tartare de saumon (entre autres, celui chez Les Enfants Terribles !)

 

ENFANT TERRIBLE DEPUIS 2015

Madison Park Dry London Gin  Old Fashioned à l'érable Les Enfants Terribles

Site Web : 1769distillery.com

Facebook : facebook.com/1769distillery

Instagram : instagram.com/1769distillery

Crédits photos © Alambika et 1769 Distillerie / Patricia Brochu pour le baril

HAUT