CANARDS DU LAC BROME

En 1920

Boutique à Lac-Brome

Coin ! Coin !, depuis 1912 !

par / Lundi, 01 Avril 2019 / Publié dans FANZINE, NOS PRODUCTEURS LOCAUX

NOM

Claude Trottier, président et directeur de l’exploitation.

 

ENTREPRISE

Canards du Lac Brome, le plus ancien établissement spécialisé dans l’élevage du canard de Pékin au Canada.

 

PRODUIT

Canards du Lac Brome est une entreprise canadienne à 100 %, le plus ancien établissement spécialisé dans l’élevage du canard de Pékin au Canada. Cette espèce, importée aux États-Unis en 1873, a été choisie en raison des qualités uniques de sa chair, tendre et savoureuse.

De renommée mondiale, ce fleuron québécois est devenu l’un des chefs de file de l’industrie en Amérique du Nord, offrant une gamme de plus de trente produits transformés, en plus de la gamme classique de produits crus. Ses canards bénéficient d’une alimentation de grains à base de céréales et de soja, enrichie de vitamines et de minéraux, sans antibiotiques ni hormones.

 

FONDATION DE L’ENTREPRISE

Au début du siècle dernier, peu après son introduction en Amérique, le canard de Pékin était très recherché. De nouvelles fermes de la région de New York desservaient ce marché émergent, et un certain Henry Bates, de New York, a voulu profiter de cet engouement. Se donnant comme mission d’approvisionner rien de moins que le Canada tout entier, il a installé son entreprise en 1912 sur les rives du lac Brome. Décédé peu après, c’est son fils Arthur qui poursuivra le développement de la ferme.

La Première Guerre mondiale provoque de grandes difficultés financières et Arthur Bates n’a d’autre choix que de vendre la ferme. Le Sénateur Georges Green Foster (héros de la Grande Guerre) et quelques riverains décident de racheter la ferme, tentant tant bien que mal de la remettre à flot, mais sans succès. Ils déclarent faillite en 1939.

Cela n’empêche pas le fils du sénateur Foster, l’avocat George Buchanan Foster, de s’associer à l’homme d’affaires Earle S. Spafford, alors président d’Imperial Tobacco Cie of Canada, et de reprendre l’entreprise afin de protéger la région de l’industrialisation et créer des emplois.

La famille de Georges Foster est demeurée propriétaire pendant plus de 70 ans, soit jusqu’en 2004, date à laquelle les actuels propriétaires, Mario Côté, important acteur dans le milieu de l’agriculture québécoise, et Joe Jurgielewicz, vétérinaire et éleveur de canards de Pékin, en ont fait l’acquisition.

Claude Trottier est président et directeur de l’exploitation de Canards du Lac Brome depuis 1991. C’est à lui que l’on doit le déploiement remarquable de l’entreprise.

 

FORMATION

Canards du Lac Brome est très fière de perpétuer un savoir-faire local, et se fait un point d’honneur de recourir à des méthodes d’élevage respectueuses de la qualité de vie des oiseaux. À titre d’exemple, tous les canards sont élevés naturellement sans gavage et librement dans des bâtiments bien ventilés où ils ont accès à de l’eau fraîche en tout temps. Ils bénéficient d’une alimentation sans antibiotiques et sans hormones. La formation de tous les employés est confiée à des experts, entre autres pour assurer le bien-être des oiseaux.

Les différentes accréditations de l’entreprise témoignent de son expertise de pointe, notamment l’accréditation HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point / Analyse des dangers – points critiques pour leur maîtrise).

De la cane pondeuse à l’élevage en passant par le couvoir

En 2018, plus de 16 000 canes ont pondu des œufs, environ 300 chacune (faites le calcul !). Pondus le matin et ramassés à la main deux fois par jour, les œufs passent ensuite 28 jours dans le couvoir, 24 jours en incubation et 3 jours en éclosion. Ils doivent être fréquemment retournés pour favoriser l’éclosion. Les canetons sont ensuite acheminés vers des fermes d’élevage où ils circulent librement dans un milieu où la température est rigoureusement contrôlée, ce qui est essentiel pour la qualité du produit.

ÉTINCELLE DE DÉPART

Pour Claude Trottier, qui a été actionnaire de l’entreprise de 1997 à 2004 et qui en est le PDG depuis 1991, l’étincelle de départ a été de vouloir redynamiser Canards du Lac Brome et de faire découvrir le canard aux Québécois. Aujourd’hui, 15 % de la production « s’envole » vers l’étranger (É.-U., Mexique, Asie, Amérique du Sud), 45 % est vendue ailleurs au Canada, et 40 % demeure au Québec. Un franc succès.

 

LES PLUS GRANDS DÉFIS

La biosécurité dans tous les bâtiments d’élevage : élevage sans vaccins et sans antibiotiques.

Rendre le canard accessible aux Canadiens par le développement en continu de produits de qualité, bons pour la santé et faciles à préparer.

 

LES PLUS BELLES SURPRISES

« L’engouement des Québécois pour le canard et tous les produits de canards. »

 

INSPIRATION

Inspiré par les tendances en alimentation santé, Claude Trottier a relevé le défi d’offrir aux consommateurs québécois un produit de grande qualité avec plus de viande et moins de gras.

 

ASPIRATIONS

« Mon objectif, c’est de vendre un canard par Québécois par année. »

 

FAIT MARQUANT

« Les incendies (trois !) en 2016 qui nous ont obligés à pratiquement repartir à zéro. Ce que nous avons fait, en nous relevant les manches et en ne perdant jamais le focus. Notre usine de transformation d’Asbestos a ouvert ses portes fin 2016, nous permettant de viser une production pouvant atteindre 4 000 000 de canards par année, et nous travaillons sans relâche pour regagner nos parts de marché à travers le Canada et à l’étranger. »

 

ENFANTS TERRIBLES DEPUIS 2018


La ferme en 1934

Site Web : canardsdulacbrome.com

Facebook : facebook.com/canardsdulacbrome

Instagram : instagram.com/canardsdulacbrome/

HAUT