CHOCOLAT MONTRÉAL

CHOCOLAT SUR MESURE

par / Lundi, 01 Octobre 2018 / Publié dans FANZINE, NOS PRODUCTEURS LOCAUX

Florence Paquin-Mallette et Ludovic Fresse

NOMS

Florence Paquin-Mallette et Ludovic Fresse

 

ENTREPRISE

Chocolat Montréal

 

PRODUITS

Une gamme classique de chocolats artisanaux distribuée en ligne et dans certains points de vente.

Grâce à un savoir-faire et à une technologie de pointe qui permettent la personnalisation complète du produit — de la surface du chocolat à l’emballage en passant par la saveur — Chocolat Montréal se fait remarquer dans le secteur du cadeau corporatif et de la gastronomie locale.

 

FONDATION DE L’ENTREPRISE

Il y a à peine plus d’un an, Florence Paquin-Mallette et Ludovic Fresse fondaient Chocolat Montréal. Partenaires dans la vie et les fiers parents d’une petite Claire et d’un petit Édouard, ils étaient tous deux arrivés à un tournant sur le plan professionnel. Florence, diplômée en littérature française et artisane textile, s’occupait du tout-petit. Ludovic, quant à lui, souhaitait réaliser l’un de ses rêves, celui de créer un atelier de fabrication de chocolat de qualité artisanale avec une production optimisée qui répondrait aux besoins d’une clientèle corporative. Chocolatier et entrepreneur chevronné reconnu dans le secteur de la chocolaterie artisanale (il compte notamment 20 années d’expérience au sein de Chocolats Privilège dont il était copropriétaire, ayant largement contribué au succès que connaît l’entreprise aujourd’hui), il avait besoin d’un nouveau défi, celui de devenir « chocolatier d’affaires ».

Le moment était opportun pour ce couple d’« entrepreneurs-parents-d’enfants-en-bas-âge » de créer une entreprise qui leur ressemblerait. « On avait envie de se lancer dans un modèle différent d’entreprise, qui n’aurait pas pignon sur rue. Cela nous permet de nous concentrer sur la production, » nous dit Florence. Habitant Pointe-Saint-Charles, ils sont partis à la recherche d’un atelier qui soit près de la maison, qu’ils ont trouvé à Côte-Saint-Paul. Les enfants y ont leur petit coin à eux, avec leurs jouets.

L’atelier est un succès. Grâce aux technologies les plus innovantes, la capacité de production a atteint le niveau dont Ludovic rêvait : à plein régime, Chocolat Montréal serait en mesure de sortir entre 300 et 350 kilos de produits finis quotidiennement.

Mais si la production est aujourd’hui optimisée, aucune concession n’a été faite sur le plan de la qualité de la fabrication et des matières premières.

 

FORMATION

« La fabrication du chocolat est une activité qui est coûteuse et très sophistiquée. Elle ne peut s’improviser, il faut du savoir-faire, » selon Florence. Français d’origine, Ludovic Fresse est maître-chocolatier. Il a travaillé en Europe, notamment en France et au Luxembourg, aux États-Unis et enfin au Québec, où il s’est établi il y a plus de 20 ans.

 

ÉTINCELLE DE DÉPART

« Notre motivation de départ était de trouver une façon de travailler ensemble tout en assurant l’équilibre de notre vie familiale. »

 

LES PLUS GRANDS DÉFIS

« … Et c’est justement cela qui représente notre plus grand défi : faire rouler une entreprise familiale et trouver un équilibre ! On dit souvent qu’on a créé une entreprise de conciliation travail-famille. » nous explique Florence. « Il y a de la souplesse dans les horaires, on habite à distance de marche ou de vélo de l’atelier, on a mis toutes les chances de notre côté. »

Elle ajoute qu’un autre défi important est celui de faire la séparation entre la vie professionnelle et la vie personnelle : « Quand on est un couple en affaires, c’est pas toujours facile ‘d’arrêter la machine’ et de parler d’autre chose ! »

 

LES PLUS BELLES SURPRISES

« La qualité de notre clientèle, sans aucune hésitation. C’est vraiment très réconfortant de constater à quel point le réseau de contacts de Ludovic, qu’il s’agisse de fournisseurs ou de clients, était au rendez-vous pour nous aider quand on a démarré. C’est une confiance qui va bien au-delà de l’entreprise, qui a un côté humain vraiment touchant. »

 

INSPIRATIONS

« Les grandes maisons parisiennes, par exemple DUCASSE Paris, créée par Alain Ducasse. La qualité des produits, le respect de la tradition et la créativité de cette maison qui conserve son authenticité artisanale sont d’une grande inspiration, pour nous. »

 

ASPIRATION

« Que notre entreprise devienne autonome, tout en conservant nos valeurs. Que l’équipe devienne synonyme de Chocolat Montréal, et non plus seulement Florence et Ludovic ! »

« Nous sommes également très admiratifs des entreprises qui se donnent des missions qui dépassent leurs objectifs d’affaires, par exemple celle de promouvoir les produits locaux. C’est ce à quoi nous aspirons. »

 

FAITS MARQUANTS

  • Chocolat Montréal est sélectionné pour faire partie du catalogue Code souvenir Montréal créé par Design Montréal, une initiative du Bureau du design visant à promouvoir la créativité montréalaise.

  • L’entreprise fait partie des lauréats de la Fondation Montréal inc. en 2018, obtenant une bourse et un accompagnement entrepreneurial.

  • Parution d’un article dans le magazine gastronomique Exquis.

 

PLAT PRÉFÉRÉ

Contrairement à Ludovic qui semble ne jamais se sortir du chocolat (son plat préféré, c’est la mousse au chocolat !), Florence a le bec salé (et pas le bec sucré). Les contraires s’attirent, on dirait. Son plat préféré, c’est la salade César, la vraie, avec « tout le kit » : parmesan, anchois, croûtons…

 

ENFANT TERRIBLE DEPUIS 2018

Site Web : chocolatmontreal.com

Facebook : facebook.com/atelierchocolatmontreal

Instagram : instagram.com/chocolatmontreal

HAUT