L’ÉQUIPE

Francine
Brûlé

Propriétaire

Le pari de Francine Brûlé qui était d’abord et avant tout d’offrir des repas réconfortants dans une ambiance familiale a été gagné. Femme d’affaires aguerrie issue du milieu de la mode, Francine n’avait jamais œuvré en restauration avant que l’espace disponible sur Bernard lui donne soudainement envie de relever un nouveau défi. Mère et maintenant grand-mère de trois enfants, elle a toujours adoré recevoir la parenté, les amis et les voisins dans un environnement convivial qui respire la joie de vivre. Pourquoi donc ne pas agrandir la famille ?

Serge
Bruneau

Propriétaire

On pourrait dire que Serge Bruneau est tombé dans la marmite alors qu’il était encore petit. Breton d’origine, il devient aide-pâtissier dès l’âge de 14 ans, directeur du Thursday’s de la rue Crescent à 28 ans et propriétaire de quelques adresses avant les Enfants Terribles (le Bernardin et le Bruno bistro). Conjuguant la curiosité des nouvelles tendances et la sagesse des multiples rouages du métier, il est sans aucun doute le partenaire idéal pour partager l’aventure des Enfants Terribles.

Guillaume
Bélisle-Daly

Chef — Outremont

Débutant comme plongeur, Guillaume fait son éducation au Pearson Adult Carreer Center puis poursuit son cheminement en cuisine dans quelques bistros montréalais avant de trouver sa niche auprès d’Éric Gonzalez au XO, le restaurant de l’Hôtel Saint-James. Depuis maintenant plus de 5 ans, c’est aux Enfants Terribles sur Bernard qu’il vit et partage sa passion pour son métier. De garde-manger à sous-chef, il y est devenu chef de cuisine en mars 2013. Pour Guillaume, la cuisine doit être simple, réconfortante et faite avec beaucoup d’amour. Son objectif est de constamment mettre le produit en vedette, avec quelques herbes fraîches à l’honneur. Mais que dire d’un bon spaghetti bolognaise et d’une bonne Blanche de Chambly après une grosse journée aux ronds des Enfants Terribles !

Pablo Alberto
Gonzalez

Chef — L'Île-des-Sœurs

Une histoire de famille...

À l’automne 2007, lors d’un souper en famille, Francine Brûlé rêve à voix haute d’un nouveau défi. Femme d’affaires aguerrie, mère de trois grands garçons et rassembleuse de nature, elle accueille d’emblée l’idée d’un restaurant, qui s’impose comme une évidence. Dans les jours qui suivent, le hasard faisant bien les choses, elle a un coup de cœur pour un local au coin des rues Bernard et Champagneur à Outremont. Le 1er février 2008, elle prend possession des lieux.

Avec son aîné Alexandre Brûlé-Brosseau, directeur artistique et Louis-Joseph Papineau, architecte-designer, l’espace est entièrement réaménagé. Façade en portes-fenêtres, bois de grange, tableaux d’écoliers, cuisine ouverte, fresques de Tim Barnard, longues tables conviviales, magnifique bar central; tous ces éléments et leur agencement contribuent au cachet engageant du décor.

Le 14 avril de la même année, le resto de quartier reçoit ses premiers clients. La lumière entre à flots pour l’heure du lunch ou les brunchs du week-end et le soir, tous les prétextes sont bons pour venir saluer Francine et son complice Serge Bruneau, un habitué des grandes adresses.

Dès le premier été, la terrasse est l’une des plus courues en ville et l’endroit devient rapidement une destination privilégiée pour les épicuriens de tous âges. Le menu revisite les classiques ou invente des plats simples à l'accent rebelle, festifs et savoureux, dans l'ambiance chaleureuse d'une maisonnée un peu turbulente.

Les Enfants Terribles sont contagieux. Les adopter, c'est avouer être aussi, à sa façon, un enfant terrible.
TOP