Réservez en ligne

 

Francine Brûlé

FRANCINE BRÛLÉ

Propriétaire

Formation :
La vie

Inspirations :
Chanel, Napoleon Hill

Resto dans le monde :
INK à LA

Plat préféré :
Réconfortant, simple, goûteux

Distinction :
Prix Femmes d’Affaires du Québec,
Entrepreneure — Grande Entreprise, 2014

Enfant Terrible depuis : 2008

Crédit photo : Patricia Brochu

 
 

Serge Bruneau

SERGE BRUNEAU

Propriétaire

Enfant Terrible depuis : 2008

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 

Maximiliano Vallée Valetta

MAXIMILIANO VALLÉE VALLETTA

Directeur général, Chef bar

Formation :
BAA, HEC Montréal / Maîtrise en Gestion de Projet, ESG

Restos :
L’Assommoir

Inspirations :
Simone Caporale, voyages, ingrédients locaux, culture

Cocktails préférés :
Old fashioned, Negroni

Distinctions :
Prix du public, finale régionale Mtl / Prix du public & 2e position, finale nationale , Made With Love
Gagnant, Bulles et Whisky, 2016 / Gagnant, Prosecco DOC, 2017

Enfant Terrible depuis : 2012

Crédit photo : Invasion Cocktail

 
 

Simon Laborde

SIMON LABORDE

Chef exécutif

Formation :
ASP gestion de restaurant, ITHQ;
DEP cuisine professionnelle, Centre Calixa-Lavallée

Restos :
Le XO Hôtel St James, Le Vallier, Ambassade Boris

Inspirations :
Pierre Gagnaire, Grant Achatz, Magnus Nilsson

Plat préféré :
Tomates fraîchement cueillies

Distinction :
Gagnant, Le Combat des Villes, Radio-Canada, 2016

Enfant Terrible depuis : 2008, ouverture Outremont,
malgré quelques incartades 😉

Crédit photo : Patricia Brochu

 
 

Oussama Ben Tanfous

OUSSAMA BEN TANFOUS

Sous-chef exécutif / Chef, Traiteur

Formation :
Chimie bio-organique, UdeM;
Royal Thai Cuisine, Chef Nooror Somany

Restos :
Le Soleil, Tony Roma’s, Park

Inspirations :
Alain Passard, Magnus Nilsson

Plat préféré :
Les abats en tous genres

Enfant Terrible depuis : 2009

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 
Kovic Prévost

KOVIC PRÉVOST

Chef, Outremont

Enfant Terrible depuis : 2018

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 
Rodrigo Flores

RODRIGO FLORES

Chef, L’Île-des-Sœurs

Formation :
Pearson School of Culinary Arts, Montréal

Restos :
Raza, Madre, Atable, Daniel, ABAC

Inspirations :
La nature, la famille, l’authenticité.

Plat préféré :
Ceviche, foie gras.

Enfant Terrible depuis : 2016

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 

Kevin Bacon

VINCENT BACON

Chef, Laval

Formation :
DEP Cuisine classique, ASP Cuisine du marché, École hôtelière de Laval

Restos :
Les Enfants Terribles — Outremont

Inspirations :
Ma famille a toujours cuisiné. J’ai pu apprendre beaucoup de choses en regardant ma mère, mon père et ma grand-mère, en particulier et j’ai toujours pu goûter à de bons plats maison. En entrant à l’école hôtelière, je n’étais pas certain d’en faire un métier, je le faisais surtout pour acquérir des connaissances. Le cours m’a fait tomber en amour avec la cuisine professionnelle et je m’y suis consacré depuis.

Plat préféré :
Un plat que j’ai mangé souvent durant mon enfance, le saumon en papillote au vin blanc et à la cassonade.

Enfant Terrible depuis : 2013

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 

Mathias

MATHIAS THÉAU

Chef, Place Ville Marie

Enfant Terrible depuis : 2017

Crédit photo : Vladimir Antaki

 
 
Benjamin Gagné

BENJAMIN GAGNÉ

Chef, Magog

Enfant Terrible depuis : 2015

Crédit photo : Patricia Brochu

Une histoire de famille...

À l’automne 2007, lors d’un souper en famille, Francine Brûlé rêve à voix haute d’un nouveau défi. Femme d’affaires aguerrie, mère de trois grands garçons et rassembleuse de nature, elle accueille d’emblée l’idée d’un restaurant, qui s’impose comme une évidence. Dans les jours qui suivent, le hasard faisant bien les choses, elle a un coup de cœur pour un local au coin des rues Bernard et Champagneur à Outremont. Le 1er février 2008, elle prend possession des lieux.

Avec son aîné Alexandre Brûlé-Brosseau, directeur artistique et Louis-Joseph Papineau, architecte-designer, l’espace est entièrement réaménagé. Façade en portes-fenêtres, bois de grange, tableaux d’écoliers, cuisine ouverte, fresques de Tim Barnard, longues tables conviviales, magnifique bar central; tous ces éléments et leur agencement contribuent au cachet engageant du décor.

Le 14 avril de la même année, le resto de quartier reçoit ses premiers clients. La lumière entre à flots pour l’heure du lunch ou les brunchs du week-end et le soir, tous les prétextes sont bons pour venir saluer Francine et son complice Serge Bruneau, un habitué des grandes adresses.

Dès le premier été, la terrasse est l’une des plus courues en ville et l’endroit devient rapidement une destination privilégiée pour les épicuriens de tous âges. Le menu revisite les classiques ou invente des plats simples à l'accent rebelle, festifs et savoureux, dans l'ambiance chaleureuse d'une maisonnée un peu turbulente.

Les Enfants Terribles sont contagieux. Les adopter, c'est avouer être aussi, à sa façon, un enfant terrible.

HAUT